Archives de la catégorie '1 Vie de l’association'

Mar 19 2017

D’autres avis sur le documentaire Paul Thueux, pour l’honneur d’un homme.

Publié par dans 1 Vie de l'association

Film très bien documenté et qui  » résume » bien le parcours de P.T.

Je l’ai regardé avec une grande émotion, et une admiration et respect pour cet homme qui a été si injustement dénigré.

Grace à votre équipe, il a été réhabilité, et même si je ne l’ai pas rencontré, je me suis sentie bien soulagée.

Et il aura un passage à son nom.
Aboutissement positif de toutes vos démarches pendant toutes ces années.

A M

 

Il se dégage du film une image plutôt trouble de Pontoise dans l’après-guerre, et pas seulement.
J’aurais aimé que le film s’attarde davantage sur les faits à l’origine des accusations et des rumeurs et sur les documents qui innocentent Paul Thueux. Ces séquences passent trop vite pour quelqu’un qui ne connait pas déjà l’histoire. Thueux comme Chabanne me semblent avoir manqué de méfiance et de prudence  dans leur recherche d’armes. Mais ils étaient jeunes et voulaient agir. Les circonstances ont mis fin à leur élan et, concrètement, je ne sais pas exactement quels ont été leurs actes  valant à l’un la mort et la gloire posthume et à l’autre sa carte d’ancien combattant et l’opprobre publique .
Sans doute beaucoup de personnes à Pontoise auraient-elles préféré que Paul Thueux laisse sa peau dans les camps . Encore aujourd’hui les deux Maires n’ont pas l’air très à l’aise pour évoquer ce passé, ils s’en lavent les mains , quasiment, malgré la plaque et l’hommage posthume à Saint-Ouen-l’Aumône. En tout cas je pense que vous devez être  être, avec raison, satisfait d’avoir pu mener à bien   la défense de Paul Thueux et  de voir diffusé ce très  intéressant documentaire .

BA

 

Les premières réactions sont en :

Réactions après l’avant première à Utopia

Pas de réponse

Jan 17 2017

Sites recommandés à la consultation

Publié par dans 1 Vie de l'association

De bonnes sources pour préparer le Concours de la résistance.

Mémoire et Espoir de la Résistance - L'association des amis de la Fondation de la Résistance

Cliquer sur Mémoire et espoirs de la Résistance  et voir dans ressources

 

 

DVD : une mine de trésors !

DVD

et aussi voir :

http://www.unadif.fr/documents-pedagogiques/category/27-concours-national-de-la-rsistance-et-de-la-dportation-2016-2017

 

Pas de réponse

Jan 06 2017

Robert Dubrulle est décédé

Publié par dans 1 Vie de l'association

En ce début d’année, nous avons appris avec grande peine  la disparition d’un de nos plus actifs membres qui, malgré le poids des années, avait  gardé un enthousiasme et une énergie débordante.  Son optimisme  était source d’encouragement pour les études que nous abordions parfois avec  difficulté. Toujours bienveillant et souriant, Robert Dubrulle, ancien réfractaire au STO,  s’était retrouvé aux frontières de l’URSS puis en Ukraine, Français isolé parmi des officiers et soldats allemands et ukrainiens.  Son retour en France fut épique…
Dans son ouvrage « Staline-Chocolat », rempli d’anecdotes souvent cocasses,  Robert exposait le cadre de ses actes de résistance et de la libération de Paris.Actif correcteur du concours départemental de la Résistance et de la déportation, il témoignait jusqu’à peu pour que tout ce qu’il avait vécu puisse éclairer les jeunes générations.

Le C.E.R.N. est fier de l’avoir encouragé à poursuivre la rédaction de ses mémoires.
Deux  éditions ont été effectuées.

A l’heure de sa disparition, il est bienvenu que le souvenir de Robert se confonde avec la couverture de son ouvrage : agrémentée en effet  de la photo d’un tournesol éclatant, elle nous rappellera le sourire rayonnant de notre ami que nous regrettons tant aujourd’hui.

Le C.E.R.N. présente ses condoléances sincères à son épouse Gisèle et à ses enfants.
Les obsèques de Robert auront lieu vendredi 13 janvier à 10h 30
en l’église d’Osny (Val d’Oise).Jean-François Couriol, secrétaire général du Cern95

 

 

Pas de réponse

Déc 14 2016

Voir ou revoir le film sur Paul Thueux!

Publié par dans 1 Vie de l'association

http://france3-regions.francetvinfo.fr/centre/emissions/les-documentaires-centre/paul-thueux-honneur-homme-1149237.html

Pas de réponse

Déc 08 2016

Réactions après l’avant première à Utopia

Publié par dans 1 Vie de l'association

Lundi 5 décembre: Avant-première du documentaire: « Paul Thueux, pour l’honneur d’un homme » au cinéma Utopia de Pontoise dont le responsable nous a accueillis avec beaucoup de gentillesse.
Après une courte présentation par Bruno Albanti ,le réalisateur et      le responsable de FR3, un public d’environ 70 personnes a vu ce film de 52 mn ( trop court ) et l’a vivement applaudi.
Le débat qui a suivi nous a permis d’apporter des compléments d’information et des précisions fort utiles. A la sortie de la séance beaucoup de participants souvent très émus nous ont chaudement remercié pour notre travail, notre courage et notre ténacité et aussi de leur avoir fait connaître cet homme exemplaire, Paul Thueux. Sa nièce et son petit-neveu nous ont dit qu’ il ne leur ‘avait jamais parlé de ses longues années douloureuses d’après-guerre.
Le neveu d’Eric de Martimprey était présent
Annie Delpech

 

Je suis encore bouleversée par ce remarquable documentaire qui vient couronner 15 ans d’efforts, de ténacité et de travail acharné pour faire jaillir la vérité, faire taire enfin la rumeur et rendre à Paul Thueux son honneur.

Félicitations  pour le travail accompli avec tant d’abnégation malgré les obstacles : vous avez été au cœur de la réussite de ce projet du CERN.

Félicitations aux 2 réalisateurs pour leur travail de longue haleine et de très grande qualité : un montage parfait qui rend compte d’une façon claire de l’histoire complexe de Paul.

Paul n’est plus là pour voir le résultat final de tant de batailles mais ses enfants et petits-enfants garderont grâce à vous une image apaisée de leur père et grand-père, lavé de tout soupçon.

Merci d’avoir fait avancer la vérité historique.    Dominique K

 

Courriel à Annie :
Soirée émouvante.  Beaucoup d’émotion hier au soir.
Cet homme est un personnage de roman ou de poème
et en plus il a vraiment existé.
Quel travail des historiens ! Quel travail des journalistes et des cinéastes !
Dommage que ce programme ne passe qu’à une heure de faible écoute. Amitiés et bravo pour ton travail et ta prestation cinématographique.
Michel G

 

Le documentaire est excellent, très synthétique et très efficace. On a continué d’apprendre des choses sur cette affaire, et on a découvert un Thueux ayant quand même eu bonheur et estime en Bretagne.
Claude L.

 

On entre direct dans le vif du sujet. J’aime beaucoup le montage, les techniques employées : docs d’archives, dessins, animations entrecoupés de vos interviews.

C’est super, on sent l’enthousiasme de l’historien professionnel pour cette histoire, l’engagement des profs d’histoire, des gens du CERN. Le côté scrupuleux des recherches, la volonté de réparer la mémoire de cet homme si injustement écarté de la liste des héros.

[…] Les images sont belles . Les textes bien clairs.

On sent le malaise aussi. […]

L’ambiance n’était pas légère dans la salle, même après tout ce temps. [……] Tout ça n’est pas encore passé, ça se sent, même si je ne comprends pas tout.

Bravo pour ce beau boulot.

M-H  L

 

La pugnacité ça paye.

Peu de pontoisiens connaissaient cette histoire de traître .

J G

Pas de réponse

Nov 25 2016

Paul Thueux, pour l’honneur d’un homme.

Publié par dans 1 Vie de l'association

Lundi 12 décembre, sur FR3 Ile de France Bretagne et pays de Loire après les infos du soir vers 23h30
un documentaire auquel le Cern95 a beaucoup participé.

affiche-pour-le-12-decembre-32-30-fr3

Rappel  des travaux du Cern95 de 2000 à 2016 :

3 conférences, 3 livres et de nombreux entretiens avec Paul Thueux.

affiche4premiere-de-couverture-mars-20037788_C_V5.indd

 

https://sites.google.com/site/paulthueuxresisantdeporte/le-livre-de-paul-thueux

et 17 petits films

https://sites.google.com/site/paulthueuxresisantdeporte/enregistrements

 

Pas de réponse

Juin 23 2016

« Mémoires vives. Des résistants et des déportés témoignent »

Vous voulez l’acheter ? 

 15€        écrire  :   cern95@gmail.com

21769_C_V4-opt bleu clair copie

 

 

« Passeurs de mémoire » du Tome 1 et responsables des textes

Jean ANTHIAUME                  p 9 : Annie Delpech

Marcel CREPLET                     p 17 : Annie Delpech

André FOURNIER                   p 22 : Martine Leclercq

Frania HAVERLAND              p 49 : Jean-Marc Naudi-Bonnemaison

Jean et Jeannette HULIN      p 63 : Chantal Finet

René NODOT                           p 79 : Pascal Nodot

Roger PANNIER                     p 85 : Annie Delpech

Lucienne ROLLAND              p 113 : Annie Delpech

André SAMPSON                   p 121 : Marie Levèque 

Odile de VASSELOT              p 135 : Chantal Finet

Armand VERGNOLLE          p : 149 Jean-Pierre Dubreuil

Autres résistants :

Michel BRINGAND                     p158 : Annie Delpech

Claire GIRARD
et Raymond BERRIVIN             p 164 : Jean- François Couriol

Adrien et Robert LE MOINE    p 185 : Annie Delpech

 

Direction de l’ouvrage :

Coordination : Annie Delpech. 

 Relectures : François Carcassonne.

Conseil : Jean-François Couriol.   

Mise en page : Jean-Pierre Dubreuil.

Pas de réponse

Juin 22 2016

Disparition d’un homme de cœur : Jean-Marie Delabre.

Publié par dans 1 Vie de l'association

Aujourd’hui, le C.E.R.N. 95 ne cache pas sa peine à l’annonce de la disparition de M. Jean-Marie Delabre, ancien résistant et déporté.
Jean-Marie faisait partie des Volontaires de la liberté, puis de Défense de la France.

P1030082

Durant l’année 1940-1941, grâce à l’un de ses amis, Jacques Richet, il rencontra Jacques Lusseyran et intégra le groupe de résistance des Volontaires de la liberté. Arrêté, il connut de difficiles moments en prison avant d’être déporté, via le camp de Compiègne-Royalieu, à Buchenwald puis Mathausen où il échappa à la mort.
Avec Jean-Marie Delabre disparaît un véritable humaniste, un homme de cœur qui avait maintenu bien longtemps après son retour de l’enfer des camps un esprit de solidarité, d’entraide qui l’amenait il y a peu encore à être un actif membre d’associations caritatives.
M. Delabre avait 92 ans et avait témoigné plusieurs fois dans le cadre de nos activités.
Nous adressons nos condoléances sincères à sa famille.
Jean-Marie Delabre à Courdimanche le 15 mars 2012 en compagnie de M-J Chombard de Lauwe et Frania Haverland.

P1030057 retouché

 

 

 

 

 

Pas de réponse

Mar 20 2016

Archives accessibles !

Publié par dans 1 Vie de l'association

http://www.lepoint.fr/societe/des-archives-inedites-de-la-deuxieme-guerre-mondiale-devoilees-18-03-2016-2026239_23.php#xtor=CS2-238

Nous en avons bénéficié !

Nous mettrons en ligne quelques traductions importantes.

P 1TRADUCTIONS ESSENTIELLES 14 03 16

 

 

 

« Groupe Chabanne » Procès de Saint Cloud : 56 pièces.

1 : administration

2 à 6 : motifs étayant le recours en Grace

7 8 demande information

9 : « aucune raison politique ne s’oppose à la sentence de mort ». « Pas de recours en grâce possible. »

10 : demande recours en grâce pour Chabanne

11 12 : jugement du conseil de guerre

13 à 20 : annonce exécutions

21 : administration

22 : demande liberté pour Soutumier

23 à 26 : demande grâce par ambassadeur France

27 28 : plaidoirie pour Chabanne

29  30 : administration

31 : demande   libération de De Martimprey

32 à 35 expertise juridique

35 36 37 : proposition experts : 35 exécutions confirmées et autres jugements cassés et départ pour Allemagne

39 40 : demande de  grâce par l’ambassadeur de  France

41 42 : administration.

43 44 : Jugement complet

45 : état des accusés

46 à 56 : Les faits reprochés et les peines

Une réponse

Fév 11 2016

Frania Haverland : « passeure » de Mémoire 2016

Publié par dans 1 Vie de l'association

Inlassablement Frania Eisenbach Haverland, née en 1926 en Pologne, dans une famille juive qui sera décimée, parcourt depuis des dizaines d’année les lieux d’éducation des jeunes, collèges , lycées, internats, établissements spécialisés, pour faire connaître non seulement les drames de la Seconde Guerre mondiale perpétrés par le nazisme, en témoignant sur le sort de sa famille et sur ses propres épreuves, mais aussi pour encourager la jeunesse à dire non à ce qui avilit, à ce qui prive de liberté, et à dire oui à un monde qui est si merveilleux malgré tout ; pour l’encourager aussi à résister aux pulsions de haine , de mort ou de faiblesse qui sont enfouies dans chacun de nous, même jeunes ; pour l’encourager à faire quelque chose afin de contrer pacifiquement les puissances morbides qui ne rêvent que de détruire par la haine et la violence ce qui est beau et ce qui est noble ; pour la persuader de voir en l’autre  un frère ou une sœur de la même race humaine. Elle n’hésite pas à raconter les événements historiques, à confesser ses propres hantises et son mal de vivre, et rend ainsi son discours crédible. Elle touche les cœurs innocents, et tous comprennent qu’elle a raison. Après trois heures de conférence, les adolescents sont encore là autour d’elle à réclamer des éclaircissements, des dédicaces, et dans les jours qui suivent, ils écriront dans les livres d’or des messages de gratitude. Frania Eisenbach Haverland, « passeure » de mémoire, est une de ces armes de paix, dont tous les responsables institutionnels font bien de s’inspirer pour insuffler dans les esprits des jeunes d’aujourd’hui les levains de l’espoir et de la confiance en leur avenir. Elle a écrit avec Dany Boimare,  un ouvrage : « Tant que je vivrai », aux Editions Edite (2005).

François Carcassonne

Conférence auprès des élèves de Troisième du CLG Albert Schweitzer de SOISY-sous-Montmorency  Val d’Oise (professeur : Mme Prigent), le 9 février 2016.

cliché : F. Carcassonne.

 

FRANIA 2

Une réponse

Suivant »